Que faire pour éliminer la rétention d’eau naturellement ?

Que faire pour éliminer la rétention d’eau naturellement ?

Rétention d'eau

Chevilles gonflées, jambes lourdes et enflées, et si c’était de la rétention d’eau ? Principalement localisée au niveau des membres inférieurs (jambes, mollets, chevilles et pieds), cette accumulation d’eau touche une femme sur deux.

Notre corps contient 65% d’eau. La grande majorité de cette eau se situe dans les cellules où elle remplit de nombreuses fonctions. L’autre partie se trouve dans le sang ou bien la lymphe. Toutefois, un dysfonctionnement peut survenir. Il arrive alors que l’eau s’accumule dans l’espace extracellulaire des tissus provoquant un œdème : c’est la rétention d’eau.

Quelles en sont les causes ? Comment l’éviter ? Existe-t-il des solutions pour dégonfler naturellement ? On fait le point.

Pourquoi gonfle-t-on ?

Différents éléments peuvent favoriser la rétention d’eau. En effet, la chaleur, une immobilité prolongée, en station debout ou assise ou encore des vêtements trop serrés, peuvent provoquer un gonflement de certaines parties du corps.

En outre, les variations hormonales sont la cause principale de la rétention d’eau. Ce qui explique pourquoi les femmes sont plus largement touchées que les hommes. De la même manière, on comprend mieux pourquoi 50% à 80% des femmes enceintes y sont sujettes.

Une mauvaise circulation sanguine peut également être à l’origine d’un problème de rétention. Tout comme une mauvaise alimentation trop riche en sel ou encore pauvre en protéines.

Enfin certains traitements comme les corticoïdes ou les anti-inflammatoires sont aussi susceptibles d’entraîner une rétention d’eau.

Quelques conseils pour éviter la rétention d’eau

Même si le plus souvent les œdèmes sont temporaires et bénins, ils peuvent s’avérer gênants et inconfortables. Afin de prévenir la rétention d’eau, il est donc important d’adopter une bonne hygiène de vie.

En effet, cela commence par une bonne alimentation, en évitant les aliments trop salés. Attention donc aux plats préparés, aux conserves, à la charcuterie et aux produits transformés. Au contraire, on privilégiera les aliments diurétiques (ail, aubergine, asperge,…) et riches en antioxydants pour la santé des vaisseaux sanguins. Les fibres et les protéines végétales ou animales ont aussi un rôle protecteur pour lutter contre ce cumul d’eau.

Autre règle d’or, bien s’hydrater ! Boire de l’eau permet de drainer l’organisme et d’aider les reins à éliminer les toxines. Il ne faut donc pas hésiter à boire 1.5 L à 2L d’eau par jour (sous forme simple ou d’infusions, de tisanes, de thé vert,…).

Enfin on ne le recommandera jamais assez, mais l’activité physique est essentielle. Cette dernière entretient les muscles qui forment une contention naturelle et ainsi améliorent la circulation du sang. Afin d’éviter la rétention d’eau, on indique des sports tels que le vélo, la marche et la natation.

Comment lutter contre le gonflement ?

Il existe plusieurs solutions pour soulager la rétention d’eau. Parmi elles, le port de bas de contention (chaussettes ou collants) si l’œdème provient de problèmes de circulation. Ensuite on agit localement notamment avec des massages. Ils peuvent être effectués en automassage avec des crèmes ou gels prévus à cet effet. Vous pouvez également consulter votre médecin qui vous prescrira un drainage lymphatique à réaliser chez un kinésithérapeute.

Enfin, certaines plantes prisent en infusion ou en tisane permettent d’évacuer eau et toxines grâce à leur action diurétique. C’est le cas du cerisier et du chiendent qui stimulent l’élimination rénale de l’eau. De par ses propriétés drainantes, les feuilles de frêne sont aussi préconisées pour détoxifier l’organisme. Enfin, le cassis agit directement sur les vaisseaux sanguins et lutte ainsi efficacement contre les jambes lourdes.

Laisser un commentaire

0
X