Les mélanges de thés et aromatisation

Les mélanges de thés et aromatisation

mélanges de thés

Une autre façon de consommer le thé est d’en faire des associations ou de l’aromatiser. Cette pratique est assez coutumière notamment en Europe. En effet, la création de mélanges complexes de différents types de thés ou leur association avec des ingrédients aromatiques ou parfumés permet d’obtenir des thés aux saveurs subtiles et inédites. Le bon dosage et la maîtrise des proportions sont primordiaux pour produire un thé délicat et parfumé.

Les mélanges de thés

Accorder divers types de thés de grands crus demande un certain savoir-faire afin que le mélange appelé «blend» ait un goût intéressant. Cette alliance permet également de combiner les qualités et les intérêts apportés par les feuilles de thé.

Les blends se composent en général de plusieurs thés noirs. Toutefois ils peuvent aussi éventuellement comporter des thés fumés ou encore des Pu Er (également écrit Pu-Erh). La quasi-totalité des thés vendus en sachet sont des blends.

Les plus répandus correspondent aux thés créés par les anglais et se consomment au petit-déjeuner. Un bon exemple de thé anglais traditionnel est le English Breakfast. Il s’agit d’un mélange composé de thés d’Assam et de Ceylan (Sri Lanka) au goût corsé.

Les thés aromatisés ou parfumés

Les thés parfumés peuvent être faits à partir de thé vert, de thé noir, de thé blanc ou d’autres types de thés mais également à base de mélanges de thés.

C’est en Chine qu’on commença à parfumer le thé avec des fleurs comme le jasmin, le lotus, le magnolia, le chrysanthème ou encore la rose.

D’autres pays tels que l’Inde ont pris l’habitude de boire leur thé épicé en y ajoutant de la cardamome, du poivre ou du gingembre. Les Russes, quant à eux, y incorporent des agrumes pour un goût plus fruité.

Plus tard, l’apparition des arômes naturels et artificiels a permis de développer la diversité des thés parfumés en intensifiant les saveurs et en leur donnant des notes gourmandes de chocolat, d’amande, de caramel, de fruits exotiques ou de vanille. On parle alors de thé aromatisé. L’aromatisation peut parfois se faire aussi avec des huiles essentielles.

Outre l’ancestral thé au jasmin, quelques exemples de thés aromatisés connus :

Le thé à la menthe

Traditionnellement consommé au Maroc, il est coutume de laisser infuser des feuilles entières de menthe verte dans du thé vert. De cette manière, l’ajout de menthe fraîche apporte des notes végétales rafraîchissantes. 

Le Earl Grey

Ce thé de grande renommée est composé d’un mélange de thés noirs aromatisés à la bergamote. Il tient son nom du comte Grey (Earl Grey en anglais). Selon la légende, ce dernier plongea une tranche de bergamote dans sa tasse de thé. Il démocratisa ensuite sa découverte et fera du Earl Grey la boisson préférée des anglais lors du tea time.

Le thé aux fruits

Parmi les plus répandus, on retrouve les thés aux fruits rouges (framboise, fraise, fraise des bois, cerise,…), aux agrumes (orange, mandarine, citron, …), ou encore à la vanille. Ces thés aux saveurs fruités et fraîches sont disponibles aussi bien en sachet qu’en vrac.

Enfin, il est tout à fait possible d’agrémenter son thé avec du lait pour gagner en onctuosité. D’autres apprécient de le parfumer avec du jus de citron. Outre le côté gustatif, selon une étude menée par des chercheurs de l’Université Purdue et publiée en 2007 dans la revue Molecular Nutrition and Food Research, le citron permettrait aux catéchines, anti-oxydant du thé, d’être mieux absorbées par l’organisme.

Laisser un commentaire