Le thé en Indonésie

Le thé en Indonésie

thé en Indonésie

Il n’y a pas de vraie tradition liée à la consommation de thé en Indonésie. Cependant, les Indonésiens ont une façon bien à eux de boire le thé. Il se boit chaud ou froid selon la préférence de chacun. Dans la majorité des cas, les thés indonésiens sont très parfumés notamment au jasmin. Ils apprécient surtout de boire du thé très sucré. Depuis plus de 200 ans, le thé fait partie de leur quotidien et notamment chez les femmes, les hommes préférant le café.

Un peu d’histoire

Le thé a été introduit en Indonésie par les Hollandais dans les années 1700. Après avoir d’abord fait importer des graines du Japon qui n’étaient pas adaptées au sol indonésien, ces derniers ont fait venir des graines d’Inde de Camelia sinensis beaucoup plus appropriées aux conditions du pays. Après une période de guerre compliquée, le travail et l’acharnement ont permis aux producteurs de thé indonésien de relancer leur production de thé et de nouveau se retrouver sur le marché mondial du thé avec une bonne reprise dans les années 80.

Les Indonésiens ne consomment que 320 g de thé par an et par habitant contrairement par exemple aux Anglais qui en boivent 1 942 g.

Les spécificités du thé en Indonésie

Aujourd’hui, les principales zones de culture du thé en Indonésie se situent sur les îles de Java. Ces dernières sont réputées pour ses régions montagneuses qui offrent les meilleures conditions pour la production de thé grâce à leur riche sol volcanique. Sur Java, on distingue 3 zones de plantation : à l’est, au centre et à l’ouest. C’est l’ouest de l’île de Java qui fournit la plus grande quantité de thé d’Indonésie.

La cueillette se fait toute l’année même si les meilleurs thés sont cueillis entre juillet et septembre. Les thés indonésiens, de par leur clarté, sont souvent mélangés à d’autres thés pour des mélanges de thés aromatisés.

L’Indonésie compte aujourd’hui 120 hectares de cultures de thé sur son territoire dont plus de la moitié sur l’île de Java. Ce qui représente donc 3,6% des exportations mondiales et place l’Indonésie au rang de 7ème plus grand producteur de thé au monde.

Les types de thés

– Le thé noir

Le principal thé produit en Indonésie est le thé noir et environ 80% de sa production est exportée. Les thés noirs Indonésiens sont légers et savoureux, au goût puissant, à déguster avec ou sans lait.

– Le thé vert

Le thé vert d’Indonésie Java Sunda Puwa est l’un des plus populaires de la région. Agréable et rafraîchissant, c’est un vert roulé idéal pour la préparation du thé à la menthe.

Les méthodes de production du thé en Indonésie

En Indonésie, on distingue deux types de plantations. Tout d’abord les PTPN (Perseroan Terbatas Perkebunan Nusantara) qui sont de grosses entreprises dirigées par le gouvernement. Le thé produit dans ces plantations est principalement destiné à l’export avec comme clients principaux, la Grande-Bretagne, la Russie et le Pakistan. Le deuxième type de plantations est les petites exploitations privées qui se tournent vers le marché intérieur pour vendre leur production. La majorité de thé indonésien est vendu par l’intermédiaire de ventes aux enchères chaque mercredi à Jakarta. C’est la seule vente aux enchères de thé dans le monde qui n’est pas en anglais.

Laisser un commentaire

0
X