La préparation des infusions et quelles différences avec les tisanes ?

La préparation des infusions et quelles différences avec les tisanes ?

préparation des infusions

Les tisanes sont réalisées à partir d’une plante unique ou un mélange de plantes sèches médicinales. Le terme « tisane » signifie l’action d’infuser et se conçoit de trois manières : en infusion, en décoction ou en macération. Toutefois, l’infusion reste la technique la plus souvent utilisée afin d’extraire les principes actifs hydrosolubles. Nous revenons sur ces différentes techniques de préparation des infusions et de leurs précautions d’emploi.

L’infusion

La préparation des infusions consiste à verser de l’eau bouillante sur les plantes au moment précis où l’eau entre en ébullition. Il est également possible de déposer directement les plantes dans le récipient (tasse, théière,…) contenant l’eau frémissante. Puis, on couvre ce récipient et on laisse infuser.

Le temps d’infusion dépend de la nature mais aussi de la partie de la plante employée. Cela varie de 5 à 10 minutes en général. Parfois, il est nécessaire de filtrer le mélange.

La technique de l’infusion s’utilise pour un grand nombre de plantes à usage courant comme la camomille, la menthe poivrée, le tilleul ou encore le thé qui est une tisane comme les autres. Elle convient aux parties plus fragiles et délicates (feuilles, fleurs, bractées, inflorescences et sommités fleuries).

La décoction

Cette préparation s’opère en faisant bouillir les plantes, le plus souvent dans de l’eau. On les place dans une casserole avec de l’eau froide qu’on chauffe tout doucement jusqu’à amener le liquide à ébullition, et ce pendant quelques minutes. Hors du feu, on laisse reposer quelque temps avant de filtrer et de boire la tisane.

Elle convient surtout aux écorces, aux racines, aux tiges et aux fruits. Les décoctions sont donc parfaites pour les racines fraîches de chicorée, de pissenlit, les queues de cerise, les écorces de bouleau ou encore les graines de fenouil.

Sachez qu’une même plante comme le thym ou le tilleul peut à la fois être préparée en infusion ou en décoction et ne pas avoir les mêmes propriétés.

La macération

Cette technique consiste à laisser tremper les végétaux en contact à froid avec un liquide pendant plusieurs heures. Ce dernier peut être de l’eau, de l’alcool, du vin, de l’huile ou du vinaigre.

Ces trois modes d’emploi peuvent ensuite s’utiliser de manières différentes. La plupart de ces boissons chaudes se consomment par voie orale. C’est le mode d’administration habituel. Mais il arrive parfois d’utiliser les infusions pour faire des gargarismes et des bains de bouche et ou encore en usage externe, en particulier pour le bain.

Les précautions à prendre lors de la préparation des infusions 

Boire la tisane sitôt préparée

Une fois la tisane prête, il ne faut pas la conserver trop longtemps. Il vaut mieux la consommer dans les 24 heures et la stocker dans un récipient fermé au réfrigérateur. Passé ce délai, des germes pathogènes peuvent se développer dans la boisson et les actifs des plantes se détériorer.

Respecter le dosage indiqué lors de la préparation des infusions

Pour boire des tisanes, il est nécessaire de respecter les quantités recommandées par le fabricant. Les indications dépendent si on utilise des plantes en vrac ou conditionnées en sachets. Dans le cas du vrac, la dose est souvent indiquée en nombre de cuillères à soupe ou à café.

Ne pas dépasser le temps d’infusion préconisé

Comme le dosage, il convient de respecter la durée d’infusion notifiée sur les emballages ou sur le site internet. Cela dépend aussi du mélange de plante infusé. Au-delà de ce temps conseillé, votre tisane risque de développer une amertume, comme c’est le cas avec les tanins dans le thé.

Boire au bon moment dans la journée

Il faut faire attention à choisir le bon moment pour préparer une infusion. Par exemple, une infusion pour favoriser la détente et le sommeil se déguste avant le coucher alors qu’une infusion tonique se prendra de préférence le matin. Une tasse de thé se déguste plutôt le matin ou pendant la journée. Il vaut mieux éviter d’en boire le soir car la théine est un stimulant qui peut empêcher de dormir.

Il n’y a plus qu’à vous souhaiter une bonne dégustation !

Laisser un commentaire

0
X